La dépendance protéique des élevages en France

(source France AgriMer)

La France est un acteur clé dans le secteur du soja en Europe. Il s'agit du plus gros importateur et consommateur européen de tourteaux, principalement en provenance du Brésil qui exporte 22% de ses tourteaux vers la France.

Ainsi sur près de 4, 5 millions de tonnes de tourteaux de soja sont importées annuellement en France, les 2/3 sont OGM. Cela correspond à 2,5 millions d'hectares, soit l'équivalent de la région Centre.

importation-tourteaux
Actuellement, les rations sont fréquemment équilibrées avec des correcteurs à base de tourteau de soja, mais celui-ci présente de nombreux inconvénients :

  • la majorité du tourteau de soja est importé du Brésil
  • les prix sont très fluctuants
  • le tourteau de soja sans OGM (PCR négatif : présentant moins de 0,9% d’OGM) rencontre de plus en plus de problèmes d’approvisionnement

les filières tracées engrangent en outre des frais supplémentaires, directement répercutés sur le prix de vente.

Le tourteau de soja, de par ses qualités nutritionnelles, est ainsi devenu un ingrédient incontournable des rations animales et cela quel que soit le type d’élevage.  Chez les deux catégories d’animaux (les poly-gastriques ruminants et les monogastriques porcs-volailles), le soja, distribué sous forme de tourteau, est la source de protéine majoritaire puisqu’il représente respectivement 48% et 72% des apports azotés totaux fournis par ces matières premières.

Les sources de protéines végétales utilisées en alimentation animale

sources-proteines-vegetales-utilisees-en-alimentation-animale

Bilan des sources de protéines végétales (en Mt) pour l'alimentation animale, France campagne 2006-2007

Source : Commissariat général au développement durable – Service de l'économie, de l'évaluation et de l'intégration du développement durable, déc 2009

La production de tourteaux oléagineux en France

(sources AgriMer le marché des Oléagineux avril 2010)

Jusqu'en 2006, la France produisait à peine 2 Mt de tourteaux par an. Le potentiel de graines oléagineuses disponibles pour la trituration et la demande croissante d'huile végétale pour les secteurs industriels et alimentaires ont induit une forte augmentation de la production de tourteaux, estimée pour cette campagne à 3,2 Mt de production. Près de 68 % des tourteaux sont issus de colza et 21 % de tournesol. La substitution du tourteau de soja importé par le tourteau de colza métropolitain est une autre nouvelle donne.

La culture de soja en France  (source PROLEA)

Les industriels de l’alimentation animale qui traitent la graine entière de soja préfèrent s’approvisionner en France en raison de la traçabilité, de la simplicité et de la sécurité de l’approvisionnement liées à la proximité géographiques des cultures. Les graines de soja « extrudées », issues d’un procédé industriel qui chasse l’humidité et renforce leur teneur en protéines, sont destinées en majorité aux volailles.


Or seulement 23.000 hectares de soja ont été cultivés en France en 2008. La culture du soja présente pourtant de nombreux intérêts. Comme toutes les légumineuses (haricots, pois, luzerne,…), la plante a la capacité de prélever l’azote de l’air. Le soja permet ainsi d’économiser les apports d’engrais azotés. 75 % de la production se situent dans le Sud-Ouest, les autres 25 % sont cultivés dans l’est de la France (Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes et Alsace).

Apparaitre dans l'annuaire
vignette_ts_producteurs

Recherche sur le site

frise-basse

Vous êtes ici : Produire Pourquoi produire sans OGM La dépendance protéique des élevages - France