Colza OGM: 8000 hectares concernés en France

Le 5 février dernier, Agrapresse a révélé que 3 lots de semences de colza commercialisés "par erreur" par Delkab, une filiale du groupe Bayer/Monsanto, étaient contaminés par du colza transgénique. Ce sont plus de 8000 hectares et 700 agriculteurs qui seraient concernés, notamment en région centre-Val de Loire. Le groupe Bayer/Monsanto est dans l'obligation d'assurer la destruction des cultures avant la floraison, pour éviter tout risque de contamination des autres parcelles. Les agriculteurs concernés seront indemnisés et seront dans l'interdiction de semer du colza sur ces parcelles pendant deux ans ainsi que de labourer pour éviter l'enfouissement des graines qui n'auraient pas germées. Malgré ces mesures de précaution, le danger n'est pas écarté pour autant car le colza semé peut résister à l'arrachage et resortir plus tard.

Source: la Nouvelle République, l'Echo républicain