De nouveaux OGM, sans évaluation ni étiquetage, bientôt dans les assiettes ?

13 avril 2016

Les consommateurs européens sont majoritairement opposés à la consommation d’OGM. L’importation et la commercialisation d’OGM sont aujourd’hui limitées. Cependant de nouvelles techniques de modification du génome menacent d’apparaître sur le marché. La Commission européenne, après 8 ans de controverses sur le statut de ces nouveaux OGM, décidera de l'exclusion ou non de la réglementation OGM (directive 2001-18) de ces nouvelles techniques de modification génétique.  Si elles en étaient exclues, les organismes issus de ces techniques pourraient être librement cultivés en échappant à toute évaluation, traçabilité et étiquetage OGM en Europe, avec les risques pour la santé, l'environnement, les pratiques agricoles et la sécurité alimentaire que cela engendre. Elles faciliteraient par la même occasion la brevetabilité du vivant. Les organisations paysannes et environnementales lancent l’alerte...

Sources : Basta ! du 26 avril [Lire la suite sur Basta!] et CP Confédération paysanne du 13 avril 2016

Lien vers le 4 pages de la Confédération paysanne sur les nouveaux OGM cachés < http://www.confederationpaysanne.fr/sites/1/mots_cles/documents/Livret_OGM_V3_web.pdf >

Actualités

Des faucheurs anti-OGM condamnés !

31 mai 2016

Des militants anti-OGM ont perdu leur procès en cassation pour le fauchage de champs de tournesol obtenu par mutagénès en juillet 2010 près de Tours. Ils sont condamnés à trois mois de prison avec sursis avec une peine de 4 000 euros de dommages et intérêts supplémentaires. Jugés en novembre 2012, les faucheurs avaient déjà vu leurs peines alourdies par la Cour d’appel d’Orléans en juin 2014.

Source : Agrafil du 31 mai 2016

 

Recherche sur le site

frise-basse

Vous êtes ici : Actualités De nouveaux OGM, sans évaluation ni étiquetage, bientôt dans les assiettes ?